Skip to content

La mémoire, un exercice périlleux.

18 novembre 2013

Cela fait deux ans que le massacre de la rue Mohamed Mahmud a eu lieu. Un massacre opéré par l’armée et la police égyptienne qui a fait au bas mot 75 morts, sans compter de nombreux aveugles puisque les officiers avaient fait une trouvaille stratégique : viser les yeux des jeunes qui protestaient contre la confiscation du pouvoir par un Comité Supérieur des Forces armées qui mettait un peu de temps à le rendre. A l’époque, les intellectuels égyptiens s’étaient soulevés contre ce massacre, comme je le racontais dans un papier sur ce blog, saluant une jeunesse qui n’hésitait pas à dire au Roi qu’il était nu (il l’est toujours).

Les événements, très confus pour moi au départ, avaient fini par s’éclaircir,

2013-10-26 20.58.08

si l’on peut dire, par le sang versé par tous ces jeunes, dont de nombreux gosses des rues. On ne célèbrera sans doute jamais leur mémoire, même si une fresque  est dédiée à tous ces jeunes sur un mur de cette rue.

Justement, il est fortement question de commémoration aujourd’hui au Caire, puisque la bande à Sissi a décidé de construire, sur la place Tahrir, une « érection » en mémoire de ces jeunes qu’ils ont massacrés. C’est l’exception égyptienne. Un peu comme si (comparaison n’est pas raison, bien sûr), la Marine proposait, aujourd’hui, de planter un mémorial au métro Charonne, ou bien sur les berges de la Seine en souvenir de 1961.

yasqut

Bien sûr, immédiatement installé, le mémorial a été taggé.

« A bas tous les traitres : militaires, felouls, Frères ! ».

Une prise de conscience ? Difficile à dire car les témoins du rassemblement qui a eu lieu ce soir, près de la place Tahrir, déplorent le peu de monde.

Mais de voir dénoncées, dans un même slogan, ces trois forces contre-révolutionnaires me réchauffe le coeur. Il y a là un pas, qui n’a pas été franchi pendant les trois dernières années, n’en déplaise aux Cassandre-s de tout bord.

Jusque là, on est pour les Frères contre les felouls, pour l’armée contre les Frères, pour les felouls avec l’armée contre les Frères, etc…etc…Un jeu de chat et de souris dont Nasser avait écrit le premier scénario, il y a quelques décennies.

Allez, Alaa, reprend la plume s’il te plaît, et va jusqu’au bout de ta dénonciation de la flagornerie. Reparle nous du « Roi nu » !

 

 

 

Advertisements
One Comment leave one →
  1. dina permalink
    19 novembre 2013 2:39

    bonsoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :