Skip to content

Journée des prisonniers palestiniens et arabes

18 avril 2010

C’était hier 17 avril la journée des prisonniers palestiniens et arabes. On ne peut pas vraiment parler d’une tempête médiatique. Alors ma modeste contribution sera de rappeler le sort du plus vieux prisonnier politique français, Salah Hamouri, qui va sans doute fêter son 25eme anniversaire dans les geôles israéliennes à la fin de ce mois d’avril.

Contrairement au soldat Gilad Shalit qui possède lui aussi la nationalité française, son sort est inconnu de la plupart des français et ne fait l’objet d’aucune agitation de la part du Président de la République, pourtant peu avare en la matière. Quelles en sont les raisons ?

Gilad Shalit (page Wiki ici) a été fait prisonnier par le Hamas en 2006 alors qu’il était soldat d’une armée d’occupation. Lui même personnellement n’y est pour rien puisqu’il effectuait son service militaire, mais une armée qui occupe illégalement un pays, et qui viole systématiquement le droit international, doit s’attendre à ce que les populations occupées se défendent. La détention de Shalit est une conséquence de la violence permanente qui sévit en Palestine occupée, violence qui n’est jamais mise en cause par les autorités françaises lorsqu’elles interviennent pour défendre le soldat, ou pour lui manifester leur soutien, comme en 2008 ou Delanoë (oui, encore lui) l’a déclaré citoyen d’honneur de la ville de Paris. La famille Shalit est régulièrement reçue par le Président et celui-ci nous assure qu’il intervient chaque fois qu’il peut sur le sujet, comme il le fait pour tous les français en pareille situation.

Salah Hamouri (page Wiki ici) a été arrêté en 2005 et incarcéré sans qu’aucune charge n’ait été retenue contre lui. Les autorités françaises sont intervenues en la personne de B. Kouchner, non pas pour qu’il soit libéré, mais jugé par un tribunal militaire, tribunal qui l’a condamné à 7 ans de prison pour avoir « projeté de tuer un rabbin ». Aucune preuve tangible de ce « projet » n’existe mais Salah a été obligé de plaider coupable pour éviter une peine de 14 ans de prison : une procédure judiciaire qui en dit long et qui a été à juste titre épinglée par le rapport Goldstone. Il faut dire que Salah a tout le profil d’un « criminel » pour la puissance occupante puisqu’il revendique, avec de nombreux palestiniens, le retrait d’Israël des territoires occupés. Salah qui est fils d’une française et d’un palestinien, vivait à Jérusalem-Est au moment des faits. Le moins qu’on puisse dire c’est que la réaction des autorités françaises n’est pas de même nature pour ces deux jeunes. Une discrimination qui a amené l’ex-député Jean Claude Lefort à saisir la HALDE contre Nicolas Sarkozy :

« … M. Nicolas Sarkozy a déclaré vouloir aller au secours des Français en difficulté à l’étranger et ceci « quoi qu’ils aient fait ». Et de fait il a agi pour tous les cas que nous connaissons tous. En particulier, ceci pour bien souligner la discrimination dont est victime Salah Hamouri, il s’est prononcé publiquement pour la libération du caporal franco-israélien, M. Gilad Shalit, et il a reçu personnellement à cet effet, et en forme de soutien, les membres de sa famille, ceci à plusieurs reprises.
A l’inverse, et alors que Salah Hamouri a été « jugé » par un tribunal militaire israélien siégeant en Cisjordanie, le Président de la République considère que cette sentence n’est pas contestable en ce qu’elle émanerait d’un « Etat de droit ». Dès lors il ne demande pas la libération pure et simple de Salah Hamouri. « . (texte complet ici)

Allez Salah, courage, t’es pas tout seul !

Voir le site du comité de soutien à Salah Hamouri.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :