Skip to content

Fêtnat

16 juillet 2008

De retour au pays de la liberté.

J’apprends que mon copain Dominique, prof d’école dans le XVIIIe à la Goutte d’Or va être muté. Rien ne lui est reproché sur le plan professionnel, et pourtant on lui a annoncé fin juin une mutation d’office, et une suspension d’IUFM, où il était formateur. Pourquoi ? Un simple délit d’opinion : il a osé dire ce qu’il pensait des réformes Darcos, fort d’une expérience pédagogique d’une vingtaine d’années au sein du Groupe Français d’Education Nouvelle et de ses 7 années de direction à l’école de la Goutte d’Or. Et il a beau être soutenu par l’ensemble de ses collègues, par tous les parents d’élèves, l’inspectrice à qui il a refusé une inspection-sanction n’en démord pas : il doit payer pour faire taire tous les autres. Dominique, dans une récente interview à Libé, analyse ainsi la situation :

«  Je me suis par exemple penché sur l’apprentissage de la lecture à travers la littérature. Aujourd’hui, la lecture est de plus en plus basée uniquement sur le code, alors que la question du sens est primordiale. Il faut apprendre aux enfants à penser et à comprendre, en liant intimement le code et le sens.

Le climat s’est dégradé depuis un an : on subit, de plus en plus, un climat autoritaire. D’autres enseignants sont inquiétés. La diversité pédagogique n’est plus considérée comme une richesse, source de débat. On assiste à une uniformisation de l’enseignement. On devient de simples exécutants, à qui l’on retire la possibilité de penser notre métier. »

En résumé : pour éviter que les élèves comprennent ce qu’ils lisent, il faut mettre leurs enseignants au pas …


On va avoir besoin de beaucoup d’enseignants comme Dominique pour enrayer la machine infernale que certains ont imaginé. D’autant qu’ils ne cherchent pas à museler seulement les petits instites indociles : ils ont aussi prévu de faire taire tous leurs copains … et même leurs gosses :

Toujours au pays de la liberté, les Renseignements Généraux et la DST viennent de disparaitre (c’est la bonne nouvelle, mais elle est de courte durée) pour fusionner dans un nouvel organisme : la Direction Centrale de la Sécurité Publique (DCSP) qui vient d’être dotée par décret daté du 27 juin 08 (téléchargeable ici) du droit de constituer un fichier, répondant au doux nom d’Edvige et organisant le fichage généralisé et systématique de :

« toute personne âgée de 13 ans et plus » « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ». En clair, tous les citoyens ayant un jour souhaité s’investir dans leur cité, leur lieu de travail, d’étude…Même être délégué de sa classe va devenir une opération risquée !

Il est également prévu de ficher tout individu, groupe ou organisation dont l’activité est susceptible de troubler l’ordre public (ça nous rappelle ce qui se nomme « état d’urgence » ailleurs) et de permettre aux services de police d’effectuer des enquêtes administratives pour l’accès à certains emplois ou à certaines missions, sur la base des éléments figurant dans le fichier EDVIGE.

Qu’est-ce qu’ils ont du se marrer les Bachir El-Assad et autres Mubarak en apprenant tout ça cette semaine ! On a froid dans le dos, et pas seulement parce qu’il fait un temps de chien ici. Il y a urgence à désobéir. On peut commencer par signer la pétition pour soutenir Dominique, et celle pour obtenir l’abandon d’Edvige.

Mais ce ne sera qu’un début…

Remarquez que tout n’est pas complètement pourri en Sarkoland : le maire de Bordeaux nous a offert un splendide feu d’artifice sur la Garonne, non ?

4 commentaires leave one →
  1. 24 juillet 2008 23:24

    Un jour, je suis allé voir un film sur le Che avec une subversive, je vous dis pas… Risquè-je de figurer sur le carnet de bal d’Edvige ???

    Plus sérieusement, à lire : « La Stratégie du Choc » de Naomi Klein. Voir par ex ici (sans garantie de la « qualité » du site…)
    —-> http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1633

  2. 21 juillet 2008 12:18

    Quand ils sont venus chercher les communistes,
    je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
    je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus chercher les juifs,
    je n’ai rien dit, je n’étais pas juif.

    Quand ils sont venus chercher les catholiques,
    je n’ai rien dit, je n’étais pas catholique.

    Puis ils sont venus me chercher.
    Et il ne restait personne pour protester…

    Pasteur Martin Niemoller (1892-1984), Dachau 1942

  3. 21 juillet 2008 12:16

    qui peut encore douter de ce qui se profile a l’horizon de notre douce france !le nain veut devenir empereur !
    ça donne des envies de M….

  4. 20 juillet 2008 0:28

    Une description juste de la situation ici, je vais souvent en Egypte et depuis l’arrivée de vous savez qui l’Egyptianisation de la France me rend dingue. J’en déprime parce que je vois ce qui se profile et chaque fois j’essaie d’expliquer ça autour de moi on me traite d’alarmiste que je ne comprends pas qu’ici c’est l’état de droit etc… mais bon le droit ça s’ajuste malheureusement . Le pire est à venir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :