Skip to content

Et toi, combien de poulets tu gagnes ?

31 mai 2008

Jeudi soir vers 20h30, jour et heure où tous les égyptiens sont de sortie, je grimpe dans un taxi pour aller à Zamalek. Bien sûr je me paye un gros bouchon et je vais mettre une heure pour faire les 6 km qui me séparent du Nord de l’île mais, fort heureusement, le taxi (une 504 berline) plutôt propre, ne pue pas le gasoil. En plus le chauffeur, très gentil, ne me met pas Radio Coran du Caire à fond dans les oreilles mais une cassette de Oum et, ô surprise, me consulte pour régler le volume sonore. Plus improbable encore : il me demande si cela ne me gêne pas qu’il allume sa cigarette !

Nous entamons ensuite une discussion à bâton rompu et visiblement, ce chauffeur a envie de discuter.

« Est-ce que c’est vrai qu’en France, une femme de ménage gagne environ 100 livres de l’heure ? »

Je fais un rapide calcul mental : 100 livres = entre 12 et 13 euros, c’est un peu élevé comme estimation (le smig brut est moins de 9 euros de l’heure) mais 12 euros de l’heure est un prix pratiqué et en tous les cas un minimum décent. Je réponds oui.

« Est-ce que c’est vrai aussi que le poulet, tu le payes 40 livres ? »

40 livres = 5 euros, ça fait pas cher le poulet, mais ici, on les achète tout petits, et ils font souvent moins d’1kg. Cela me semble encore une fois, une assez bonne estimation pour un poulet de chez Lidl, aussi dégueulasse que ceux que les pauvres achètent ici.

Et mon chauffeur de s’exclamer : « Alors une femme de ménage chez vous, en 1 heure de travail elle gagne deux poulets plus le riz qui va avec !!!??? »

Le calcul me fait sourire. Je calme le jeu : doucement comme tu y vas…d’abord il y en a qui travaillent pour beaucoup moins, voire des quasi-esclaves comme les bonnes du Sud-Est asiatique exploitées par les bourges du XVIème…et le poulet à 40 livres, c’est un poulet de mauvaise qualité…etc… Mais en même temps je calcule : ici, une femme de ménage gagne entre 5 et 10 livres de l’heure, de toutes façons un montant largement inférieur au prix du kg de poulet qui se situe autour de 30 livres…et qui vient de prendre 40% d’augmentation ce mois-ci (pendant que le riz a doublé et l’huile d’olive quadruplé). Autant dire que le plat évoqué de deux poulets accompagnés de riz vaut de l’or !

Au delà du calcul comptable, la surprise de ce chauffeur était d’abord que l’heure de femme de ménage ait une valeur. Dans ce pays où le travail humain est complètement dévalorisé, a fortiori quand il est déqualifié, l’idée qu’une heure de boulot permette d’acheter un ou deux poulets « et le riz qui va avec », ça dépasse l’entendement !

4 commentaires leave one →
  1. Cécile permalink
    11 juin 2008 13:16

    Entre autres exemples…Une heure de travail, c’est à peine assez pour que la dite femme de ménage puisse s’offrir un litre de lait UHT (à 8 livres).
    Le lait étant un produit de luxe, c’est bien connu.

  2. Benoît permalink
    4 juin 2008 13:33

    Désolé, mais petite erreur de chiffre : j’avais confondu la dinde (effectivement à 40 dh le kg) avec le poulet (20 dh le kg soit 2 euros). Erreur réparé…

  3. Benoît permalink
    3 juin 2008 0:25

    Salut Sylvie,
    A titre de comparaison, voici les prix marocains :
    – le kg de poulet : 30-40 dh (soit 3,5 euros)
    – la paie d’une journée de travail pour un manoeuvre : 50 dh (5 euros), soit 1500 dh par mois (150 euros).

  4. 2 juin 2008 0:01

    Hum! Va falloir que je pense à augmenter ma femme de ménage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :