Skip to content

Les premiers seront les derniers

19 mai 2008
tags:

Sur NileSat, le réseau satellitaire égyptien que je capte sur mon vieux poste TV, perdue parmi 47245 chaînes pornos arabes dont les noms commencent tous par A (j’imagine pour être en début de liste), j’ai dégotté ARTE. Ce qui m’a permis d’entendre récemment une interview de Raymond Depardon, à propos de son dernier film « La Vie Moderne » où il parle du mode de vie des paysans français, dans un pays où l’exode rural a cessé depuis presque dix ans et où la cote de la vie citadine ne cesse de décliner. Il disait en substance de ses personnages (qui ressemblent à s’y méprendre à ceux, terriblement tendres et drôles des « Déchiens ») que « à force d’être en retard, ils finissent par être en avance« . La formule sous-entend avec élégance que le reste du monde a fait pendant le siècle dernier un tête à queue… ce qui sur de nombreux plans se vérifie chaque jour.

Par exemple, la semaine dernière, le Guardian a annoncé la vente chez Bloomsbury d’une lettre peu connue, envoyée par Albert Einstein en 54 au philosophe Eric Gutkind . Quel rapport me direz-vous ? Dans cette lettre, Albert affirme : « Pour moi le mot « dieu » n’est rien d’autre que l’expression et le produit de la faiblesse humaine et la bible une collection de légendes honorables mais primitives et qui sont néanmoins assez infantiles. » Je ne peux m’empêcher de me demander si Albert aurait eu la même impertinence aujourd’hui que le siècle dernier. En tout cas, de tels propos nous renvoient à une époque où on pouvait encore exprimer haut et fort sa mécréance, alors que le comble de l’ouverture d’esprit aujourd’hui, semble être la pratique d’un œcuménisme interconfessionnel de bon ton.

Pire, Albert se lance ensuite dans des affirmations qui aujourd’hui lui vaudrait carrément un procès pour antisémitisme : » Pour moi la religion juive, comme toutes les autres, est l’incarnation des superstitions les plus infantiles. Et le peuple juif, auquel je suis heureux d’appartenir et avec la mentalité duquel j’ai de profondes affinités, n’a pas pour moi de qualités différentes de celles de tous les autres gens. Aussi loin que mon expérience en témoigne, ils ne sont pas meilleurs qu’un autre groupe humain... » Quoi, le peuple élu n’en serait pas un ? On est abasourdi (e) !

On a envie de dire à Albert : « Mon vieux, à force d’être en avance, t’as fini par être en retard ! « . La fée  Malraux (versus Carabosse) nous l’avait pourtant prédit comme spirituel. Mais tu n’as pas deviné que ce XXIe siècle,  sombrerait dans une démence religioso-identitaire, pilotée par une poignée de vautours – des évangélistes américains aux colons sionistes, en passant par les wahbites saoudiens- dont l’intérêt suprême est de faire passer ça pour de la modernité. Histoire de faire taire tous ceux qu’ils oppriment.

Aujourd’hui la légende primitive de la « terre promise » vient de fêter avec faste ses soixante ans de passage à l’acte, au prix de milliers de vies et de souffrances infinies de tout un peuple, nous montrant ainsi que les légendes, toutes infantiles qu’elles soient, n’en sont pas moins dangereuses … quand on oublie qu’elles en sont.

Merci à Albert de nous le rappeler, lui qui avait refusé d’être le deuxième président de cette catastrophe annoncée.

3 commentaires leave one →
  1. senelet permalink
    21 mai 2008 12:42

    bonjour,
    et encore bravo pour votre blog.
    Pour faire suite aux propos d’Einstein, réécouter l’émission de France Culture du mardi 20 mai « les nouveaux chemins de la connaissance » avec Paul Veyne… les romains, eux aussi, ne prenaient les légendes mythologiques que pour ce qu’elles étaient… Qui a dit : « modernes »? Etonnant, non?…
    jacques

  2. Pat Laine permalink
    21 mai 2008 0:18

    J’ai toujours pensé un peu comme ce vieux Albert mais je me garde bien d’en discuter aujourd’hui tellement on me prend pour un ringard anti croyant primaire! La foi me dit on, ça c’est moderne…. une vraie valeur… Alors lire ces propos me rassurent … relativement!
    Salut quand même pour l’esprit, l’âme c’est trop tard!

  3. 19 mai 2008 23:45

    Sylvie, tu remercies Albert, tu as raison : quelle bouffée d’oxygène il nous amène dans cette période ou on nous vend l’obscurantisme pour oublier la lutte de classes !

    Mais permets-moi de te remercier, toi, de nous offrir cette réflexion ô combien pertinente et.. d’actualité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :