Skip to content

une non grève … et un vrai résultat

5 mai 2008

Depuis la grève générale du 6 avril la tension n’a cessé de monter en Egypte et tout laissait penser qu’un grand mouvement était en préparation pour ce 4 mai, jour anniversaire de Mubarak (80 ans).

  • Tout d’abord la grossièreté des mensonges d’état pour démontrer qu’il ne s’était rien passé le 6 : reportages mensongers à la télévision montrant une « vie normale », (jusqu’à la météo qui a menti ce jour là annonçant un soleil radieux alors que le Khamsin déversait des tonnes de sable sur la ville). On a appris par la suite (Al-Yom Al-Misry) que la sécurité avait été jusqu’à modifier le débit des trames de metro pour qu’elles apparaissent moins vides.
  • Mais surtout la répression incroyable qui s’est abattue sur toutes les personnes engagées dans ce mouvement : arrestation de Georges Ishaq (Kefayya), des jeunes ayant lancé l’appel sur Face-Book, de nombreux militants politiques ou syndicaux, sans compter les trois morts de Malaha, les centaines de blessés par les matraques de flics dans cette ville du delta, et des centaines d’autres arrestations partout dans le pays. En vertu de l’état d’urgence, toujours en vigueur depuis 1981, les personnes peuvent être inculpées sans procès pendant de longues semaines. La sécurité nationale avait donc largement mis à profit ce long mois pour « préparer » cette journée du 4 mai à sa manière.

Et avec résultat pourrait-on dire puisqu’hier, contrairement au 6 avril, le métro semblait aussi rempli que d’habitude, les embouteillages aussi nombreux…Mais ce n’est qu’une lecture apparente : vu le nombre de personnes qu’il a fallu arrêter ou museler d’une façon ou d’une autre, Mubarak sait parfaitement que ce pays est au bord de l’explosion. L’inflation galopante, la crise alimentaire qu’il ne sait pas juguler plongent dans une misère noire des millions d’égyptiens. Mubarak a donc été obligé d’en faire un peu plus : il a annoncé la semaine dernière une hausse de 30% des salaires de fonctionnaires, et l’octroi de 15 millions de cartes d’approvisionnement supplémentaires !


La dernière fois qu’en France, les fonctionnaires ont gagné 30% d’augmentation de salaire, ça doit remonter …à 68 non ? Certes, il va falloir sans doute encore beaucoup d’efforts pour que cette annonce devienne réalité, mais à elle seule elle est, dans ce pays sans institut de sondage et où la peur empêche une véritable expression, un excellent thermomètre du mouvement social qui prend forme.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :