Skip to content

Chicago

28 octobre 2007

C’est le titre du dernier roman de Alaa El Aswani, dont la traduction française vient de sortir chez Actes Sud.alaa.jpg

Publié d’abord sous forme de feuilleton dans le journal indépendant « Al Dustur » (dont le directeur fait partie des 5 rédacs chefs condamnés en septembre à des peines de prison)… le livre a été publié en janvier dernier en arabe. Depuis il fait un tabac et atteint les 250000 exemplaires, battant ainsi le record de « l’Immeuble Yacoubian » qui était le premier grand succès de cet auteur égyptien.

Ces deux romans sont de véritables événements littéraires, pas seulement en Egypte mais dans l’ensemble du monde arabe. Pourtant, sans être des « oeuvres à message », – l’auteur s’en défend- ils n’épargnent pas les contradictions de la société égyptienne, prise entre tendance à la dictature politique et montée du wahabisme, à l’instar de nombreux pays de la région. Mais ils s’ancrent profondément dans la vie des gens comme en témoignent les débats qu’ils suscitent : dans la presse, dans la rue, dans les medias. Oui ou non, parlent-ils trop de sexe ? D’homosexualité ? De violence dans les relations conjugales ?

El Aswani, invité par le centre culturel français, nous a tenu en haleine pendant deux heures.  Il a la modestie des gens qui ne veulent pas s’arrêter de réfléchir ni d’inventer. Il a aussi un regard acéréré tant sur la société égyptienne que sur l’américaine qu’il connait de l’intérieur elle aussi, puisqu’il a fait ses études de dentiste à l’Université de l’Illinois. Je n’en suis qu’aux premières pages, mais le style est sans cadeau.

Scoop : il y a déjà un projet de film sur Chicago en route.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :