Skip to content

le silence du Caire

14 septembre 2007

Inouï ce silence qui a suivi hier soir le « Allah akbar » de 18h04, heure de rupture du jeune de ce premier jour de Ramadan.

Il faut dire que les deux heures qui précèdent sont éreintantes d’agitation et de vacarme : tout le monde court pour être à l’heure à la maison, préparer le repas, faire les dernières courses. Les gens sont harrassés par cette première journée, assoiffés, affamés ; les fumeurs lorgnent leur paquet de cigarette à bout de nerfs. Résultat, des rixes et des engueulades à tous les coins de rue, des chauffeurs de taxi et de bus qui ne décoincent plus de leur klaxon, compulsivement.

Quand arrive l’Iftar, tout s’arrête. On étale les gamelles et provisions là où on se trouve, dans la rue, dans un square, dans son magasin ou en famille.iftar1.jpgiftar2.jpg

Immanquablement on commence par une poignée de dattes partagée généreusement avec tous ceux qui sont autour. Vingt millions de personnes se mettent à manger côte à côte à la même heure, et dans la même joie : c’est déjà assez fantastique comme moment. Si on ajoute qu’ils cessent tous en même temps, de crier, de s’engueuler, de klaxoner et même de rouler puisque les rues deviennent complètement désertes…on a un effet complètement magique et délicieux.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :