Skip to content

On peut toujours mettre un couvercle sur une cocotte minute

11 février 2012

… un certain temps. C’est une affaire de pression.

En tout cas pour cet anniversaire de la chute de Moubarak, Scaf et consorts en avaient préparé un de plomb comme ils savent si bien faire et depuis si longtemps. Ils s’étaient fait surprendre le 11 février 2011, faut pas les prendre pour des bleus non plus. L’état de grâce étant largement consommé, la capacité des autorités à gérer le pays n’étant plus une certitude, et leur amour pour la jeunesse de moins en moins passionnel il fallait bien passer à autre chose.

Alors on a soufflé le chaud, au cas où il resterait d’indécrottables naïfs dans ce pays, en mettant sur les chars et les blindés de magnifiques autocollants "le peuple et l’armée, une seule main", mais on a quand même mis des blindés dans tous les coins de toutes les villes, au cas où la naïveté ne serait pas assez grande.

On a aussi soufflé le froid, éructé contre les appels à la grève sur le mode de la destruction de l’économie (alors que les dirigeants du pays y arrivent si bien tout seuls). On a condamné la désobéissance civile sur le mode du complot international (air connu). D’ailleurs un journaliste australien et un étudiant américain ont été arrêtés samedi à Mahalla (article en anglais ici) où ils complotaient avec un activiste égyptien pour inciter à la contestation.

Le pape Chenouda s’y est mis, et les autorités d’al-Azhar aussi, dénonçant l’illégitimité de la chose puisque c’est écrit dans le Coran et maktoub dans la Bible : la désobéissance civile est contraire à la foi, et à la loi, à la fois.

Les prêches musclés de vendredi mettant en garde contre les manifestations et les rouspétances intempestives n’ont quand même pas suffit. Les interventions des Frères, des papes et des imams en boucle sur toutes les chaînes d’information (y compris indépendantes) non plus. Vendredi plusieurs milliers de personnes, en quatre marches convergentes ont défilé vers le Ministère de la défense, qu’il n’ont pu atteindre vu qu’un mur de barbelé les en a empêché.

Ce samedi 11, les étudiants d’Ain Shams, du Caire, d’Alexandrie, de Mansoura et d’Assiout se sont mis en grève pour ce qu’ils ont appelé "le premier des jours de grève" et ont dans certaines villes manifesté. La presse, les télévisions ont été dans l’ensemble d’une remarquable discrétion sur les rassemblements (exception pour le Shourouq qui met en ligne cette vidéo tournée ce samedi à l’Université du Caire où on entend ces jeunes ingrats dirent à bas, à bas le pouvoir militaire avec lequel il ne peut y avoir de liberté).

Les autres médias ont préféré sortir les cotillons et les rétrospectives d’une révolution qui décidément, serait d’autant plus belle qu’elle s’arrêterait ici, là, maintenant.

PS : On raconte que si, si, l’enquête sur le massacre de Port Saïd avance.

 

About these ads
8 Commentaires leave one →
  1. 11 mars 2012 12:56

    Bonjour,

    une campagne assez insidieuse relayée par le monde tend, à partir des pillages des trésors antiques de l’Egypte, d’instiller l’idée que la nouvelle situation politique (entendre la chute de Moubarak) serait responsable de cela.

    Si ta situation le permet et si tu disposes du temps nécessaire, as-tu de nouvelles des luttes en général à nous communiquer et des précisions sur ce point particulier ?
    Merci et à bientôt j’espère
    GH

  2. Marie Girod permalink
    15 février 2012 22:26

    J’aime beaucoup le ton de ton post :)

  3. snonySN permalink*
    14 février 2012 19:22

    Le reporter australien a été libéré deux jours après son arrestation à Mahalla. Il dénonce les accusations montées de toutes pièces contre lui et témoigne de la pratique de la torture dans la prison où il a séjourné. http://www.egyptindependent.com/node/657686

  4. 13 février 2012 13:57

    Snony… Je me demande si tu nous racontes pas des histoires..passque, c’est pas du tout ça que nous disent nos radios et télés et journaux libres de notre pays démocratique et pluraliste en France. Y disent que les Egyptiens "moyens" en ont marre de cette agitation qui détruit l’économie alors qu’ils ont la chance d’avoir des élections prochainement et qu’ils vont donc pouvoir régler tous leurs problèmes…comme chez nous autres, en France, d’ailleurs.

    • snony permalink*
      14 février 2012 6:25

      C’est donc la même version qu’ici. Elle part d’une demi-vérité : les égyptiens en ont marre du marasme dans lequel ils s’enfoncent. Je n’en rencontre pas beaucoup qui croient au père Noël qui sortira des urnes, ni au départ volontaire et spontané de l’armée à ce moment-là. Mais tout le monde sait que ce ne sont pas les trois tentes qui restent sur la place Tahrir qui font fuir les touristes. En revanche les massacres de Maspéro, de Port Saïd, autour du ministère, rue Qasr el-Einy…. les nervis et les voyous commandités, les généraux tortionnaires de la police toujours en poste, oui ! Et pour ce qui est de l’économie, qui d’autre que ceux qui ont le pouvoir exécutif, encore une partie du pouvoir législatif, ceux qui possèdent 40% de l’économie et les secteurs clés de l’énergie, ceux qui empochent les subsides américains (1,2 milliards de $), qui donc est responsable du marasme économique ?

  5. François permalink
    12 février 2012 19:31

    Une analyse cinglante, lucide et synthétique, remarquablement décrite, comme toujours de Snony !

  6. Claire permalink
    12 février 2012 16:20

    Je relaye aussi ces pages. Besoin de savoir ce qui se passe de l’intérieur les médias ne ciblant que le spectaculaire.
    Amitiés
    Claire

  7. 12 février 2012 0:34

    Des pages toujours attendues avec autant d’impatience que d’intérêt.
    Très rapidement ici relayées.
    On a tellement besoin d’y voir plus clair tant les messages sont plus que brouillés dans la presse "habituelle".
    Très grandes Amitiés
    C le R.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 120 autres abonnés

%d bloggers like this: