Aller au contenu principal

Jour 10 : l’espoir renaît

3 février 2011

Malgré les attaques des pro-Mubarak sur la place, malgré la conférence de presse désastreuse du premier ministre Shafiq "s’excusant des morts" , une fenêtre commence à s’ouvrir. L’Algérie vient d’abolir son état d’urgence, l’Europe fait entendre un autre son (voir l’intervention de Cohn-Bendit qui pour une fois, fait autre chose qu’un effet de manche). Il semble que le permis de massacrer soit de moins en moins acquis.

Ici nous sommes enfermés dans les appartements car on attaque les étrangers et tout ce qui peut ressembler à un journaliste ou à un bloggeur est en danger. Il est urgent que tous les européens fassent entendre un autre son de cloche que "le danger de l’islamisme"  et s’engagent pour défendre cette formidable aspiration à la démocratie du monde arabe et ce sursaut pour un autre ordre mondial, notamment au Moyen Orient.

Chaque citoyen européen doit se sentir concerné par ce qui se passe ici. Les amis égyptiens présents sur la place pensent pouvoir tenir. Si nous perdons, nous perdons pour très longtemps !

About these ads
8 Commentaires leave one →
  1. sébastien permalien
    21 février 2011 14:54

    où êtes-vous ? nous voulons des nouvelles sur ce qui se passe en Egypte ! La révolution continue ? Qu’en est-il du mouvement ouvrier, des grèves ?

  2. Alain permalien
    4 février 2011 11:08

    Cohn-Bendit n’est pas le seul en Europe…
    Voici l’intervention de Mr Verhofstadt et je vous jure qu’il y en a qui en on prit pour pour leur galon!
    Il est l’ancien premier ministre libéral belge et donc on ne peut appeler son language de gauchiste.

  3. ludo permalien
    4 février 2011 9:34

    On espère tous que l’intimidation des milices aura échoué et que la manif d’aujourd’hui sera à la hauteur de celle de la semaine dernière.
    Depuis qu’ils s’attaquent aux journalistes, la presse parle de moins en moins de manifestants ou de pro-Moubarak et de plus en plus d’hommes de mains et de policiers en civil. Ici au moins les choses sont dites clairement.

  4. 4 février 2011 0:25

    Il est quand même au parlement européen quand il a ce discours, donc, c’est un peu de l’Europe.
    Autour de moi, on pense tous cela, mais après avoir signé la pétition, après en parler… quoi faire, je ne sais plus. je suis loin des grandes villes où de (petites) manifs de soutien ont lieu.

    J’ai très peur pour vous là bas, car il n’y a plus de journalistes, donc plus d’images, plus de témoins. J’ai peur que la répression soit à venir. Déjà certains leaders ont été arrêtés (du groupe 6-avril).

    Courage à vous, courage au peuple égyptien. J’espère de tout mon cœur que la liberté gagnera.
    J’espère que les leaders européens vont s’engager plus fortement, à l’instar de CB.

  5. Cdrhum permalien
    3 février 2011 18:21

    Conh-Bendit a dit ça… Certes… Malheureusement, je ne suis pas sûr que de sa part, ce soit réellement autre chose qu’un effet de manches.
    Et puis, quand tu dis : "l’Europe fait entendre un autre son"…, d’une part, Cohn-Bendit, ce n’est pas l’Europe et, d’autre part, l’Europe, elle ne dira que ce qu’Obama lui dira de dire, et là, le soutien au Peuple Égyptien, c’est pas gagné…
    Je pense que le seul soutien sur lequel il pourra compter, c’est celui des luttes parallèles et solidaires des travailleurs des autres pays, fussent-ils européens.

    • snony permalien*
      3 février 2011 18:43

      D’accord, CB n’est pas l’Europe, mais il arrive à faire passer sur la planète un message qui devrait être celui de toute l’Europe. Le soutien des OS comme la CGT est très important, mais dans un pays qui, contrairement à la Tunisie, n’a aucun tissu syndical, cela reste un épiphénomène. Ce qu’il faut dénoncer aujourd’hui c’est la rhétorique des pays occidentaux : la dictature, c’est mieux que l’islamisme ! Cette rhétorique est une en…ade de première catégorie, en de ce début de XXIe siècle, pour une partie non négligeable de la planète. Sans compter les dégâts collatéraux.

  6. sébastien permalien
    3 février 2011 18:04

    on ne comprend plus très bien
    pourquoi est-ce que les "Occidentaux", notamment journalistes, sont attaqués ? les Egyptiens croient aux balivernes sur "agents du Mossad" etc. ? y a-t-il un ordre d’en haut ? Mais tout de même, Moubarak prendrait-il le risque de griller ainsi ses dernières cartouches ?

    Je partage votre analyse ; cette lutte est décisive pour les trente prochaines années. Il faut que l’Europe soutienne clairement le réveil des peuples arabes, qu’elle lâche les dictateurs "amis" dès maintenant : plus tôt elle le fera, plus elle aidera ces révolutions à ne pas basculer vers l’islamisme.

    • snony permalien*
      3 février 2011 19:08

      La rhétorique des "agents du Mossad" est hypercultivée ici, alors que nous nous sommes sommes dans le pays qui a signé "Camp David" (ou plutôt parce que…).
      Oui, Mubarak grille ses dernières cartouches et ses positions sont celles d’un dictateur aux abois. Malgré tout, elles risquent de prendre s’il n’y a pas de réaction…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 119 followers

%d bloggers like this: