Skip to content

la France brune en marche

24 mars 2008

Suite à un « point de vue » publié par le Monde du 27 février par un certain nombre d’auteurs, -dont, si je dis le début de la liste : Alain Finkielkraut, Claude Lanzmann, Elie Wiesel, Pierre-André Taguieff...vous pouvez tous imaginer la suite-, bref, suite à cette publication Bruno Guigue, auteur de nombreux articles et d’un ouvrage aux éditions l’Harmattan sur le Moyen Orient a produit sur le site Oumma.com un article particulièrement intelligent et argumenté, démontant la rhétorique anti-ONU des auteurs du premier article.

Bruno Guigne est aussi sous-préfet de la République Française, à Saintes. Où est le problème me direz-vous ? Demandez à MAM ! Il parait qu’on ne peut pas en France être fonctionnaire et se laisser aller à dire qu’en Israël, grâce à la loi religieuse, on s’interrompt de torturer le jour du sabbat. Dans la Charente libre du 23 mars (qui arrive tous les jours au Caire) MAM s’exprime « Le devoir de réserve, « c’est le b.a.-ba du métier. Ce n’est pas la tonalité du texte qui justifie la sanction, mais le non-respect du devoir de réserve », « l’une des premières obligations » du corps préfectoral. Et pour cette affaire « tout à fait exceptionnelle », MAM a démissionné le sous-préfet.

Or ce qui est exceptionnel c’est que Bruno Guigne soit sanctionné alors qu’il ne s’est absolument pas exprimé en tant que sous-préfet, sur ce site comme dans ses bouquins.

Dans le même temps une assocation dite de « lutte contre l’antisémitisme » réclame le retrait de tous ses articles. Pourquoi pas un autodafé ? Le site juif.org se réjouit du passage à la trappe de B. Guigue, et des torrents de haine se déversent sur certains forum…

On y est : toute expression critique envers l’état d’Israël et de soutien au peuple palestinien est peu à peu assimilée à de l’antisémitisme et à ce titre condamnée par la nouvelle doxa, qui sert ainsi sur un plateau une pseudo-légitimité à des décisions de plus en plus autoritaires d’un pouvoir décidé à museler la liberté d’expression.

Et nos « intellectuels organiques » comme les nomme élégamment Bruno Guigue, ne décèlent là aucune erreur de raisonnement, aucune confusion des genres. J’espère qu’il n’y en a aucun parmi eux qui est prof de philo…

About these ads
One Comment leave one →
  1. Kim Jong Ilien permalink
    25 mars 2008 4:03

    « En passant outre son devoir de réserve de fonctionnaire, Mr Bruno Guigue a fait preuve d’un courage exemplaire, que tout citoyen français digne de ce nom doit saluer »
    « Actuellement, l’atmosphère ambiante de la Sarkozie est celle d’une soumission inconditionnelle au diktat sioniste. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 120 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :