Skip to content

L’extermination des peaux rouges

7 février 2008
tags:

C’est le poète palestinien Mahmoud Darwish qui dans un célèbre "Discours sur l’indien rouge" avait filé la métaphore : qu’ils soient parqués dans les 365 km² de la bande de Gaza, ou dispersés dans les camps de réfugiés du Liban, de Syrie ou de Jordanie, le sort des palestiniens s’apparente de plus en plus à celui des derniers mohicans bouclés dans leurs "réserves". Au lieu d’anéantir leur résistance en les noyant dans l’alcool, on a assassiné poètes, résistants, militants, philosophes, intellectuels…et favorisé de fait un fondamentalisme désespéré.

En Égypte, il n’est pas besoin d’un sondage IFOP pour savoir que l’immense majorité de la population soutient la cause palestinienne, à savoir celle du droit d’un peuple à sa souveraineté, celle du respect du droit international, celle de la condamnation des crimes de guerre permanents d’Israël. C’est pourquoi la situation actuelle de Gaza soulève une immense émotion ici. Les images de ces milliers de palestiniens franchissant la frontière pour aller s’approvisionner ont révolté de nombreux égyptiens qui ont fait parvenir des camions de vivres à Rafah. Et c’est à cause de cet élan national que le gouvernement égyptien a été obligé, à contre-coeur d’ouvrir la frontière à Rafah.

Arrêtez les crimes d'Israël à Gaza !Dès le début du blocus israélien, les manifestations se sont succédées au Caire. Souvent organisées dans la clandestinité, les premières se sont terminées par des vagues d’arrestations spectaculaires (500 lors de celle du 23 janvier). Cela n’a pas empêché qu’elles se multiplient, et surtout, qu’elles s’ouvrent à d’autres composantes de la société que la confrérie des Frères Musulmans : syndicats professionnels, partis de gauche, sont descendus dans la rue, pour dire que la cause des palestiniens n’appartient pas au seul Hamas, et que l’existence de ce dernier ne justifie en rien la violence des actions d’Israël contre 1,5 millions de gazaouis. Car la situation en Égypte est bien entendu la réplique de la situation en Palestine. La main mise des Frères sur la résistance palestinienne, favorisée par l’impasse totale de la politique d’allégeance d’Abu Mazen, rend de plus en plus inaudible une opposition démocratique à la liquidation actuelle de la Palestine. Et pour ma part, j’ai beau piaffer d’impatience de pouvoir manifester ma révolte contre ce qui se passe, j’avoue que si je vois une manif composée essentiellement de barbus, je n’ai aucun sentiment de solidarité avec ces gens là et je pars en courant.

Aujourd’hui le poste de Rafah a été refermé par l’armée égyptienne, et une chape de plomb retombe sur Gaza.

L’incapacité du Fatah et du Hamas à s’entendre pour défendre ensemble une position cohérente est d’autant plus désespérante qu’elle fait complètement le jeu d’Israël. Transformer Gaza en bantoustan, affamer et désespérer sa population afin qu’elle parte, se débarrasser de la responsabilité de ce territoire sur l’Égypte, tout en faisant passer pour terrorisme chaque acte de résistance, c’est exactement ce que rêve de faire l’état hébreux depuis des décennies.

Un organisme israélien, la Herzliya Conférence, théorise cette stratégie depuis longtemps et prévoit même des échanges de territoire, notamment avec l’Égypte, pour redessiner la carte de cette région du Monde et "créer une homogénéité ethnique". Le terme fait froid dans le dos, mais il faut lui reconnaitre une parfaite adéquation avec les politique actuelles d’Israël et des États unis dans la région.

Tout ça pour dire que si, samedi prochain, 9 février, j’étais :

  • à Paris , j’irais au rassemblement, place de la Fontaine des Innocents (M° Châtelet) à 12h,
  • à Bordeaux, au Grand Théâtre à 18h30
  • à Lyon, Place de la République (Lyon 2ème) à 15h
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 120 autres abonnés

%d bloggers like this: